Indicateurs Services Ecosystémiques Grand Genève

  • slide
  • slide
  • slide
Client: OFEV
Type de projet: Recherche appliquée, Communication
Services écosystémiques: Outil de soutien pour la biodiversité!

Un des grands défis de notre société est de protéger des biens communs tels que la biodiversité et les biotopes naturels, notamment lorsque ceux-ci sont menacés par des intérêts commerciaux. L'approche des services écosystémiques (SEs) permet de mettre en lumière les multiples bénéfices que ces éléments apportent à notre société. Les relations entre biodiversité, SEs et bien-être sont néanmoins complexes et nous nous posons la question suivante: Est-ce que les SEs peuvent renforcer le développement d’une stratégie de protection de la biodiversité pour garantir un maintien, voire envisager un développement de la biodiversité ?

Ce projet vise à prospecter la mise en œuvre du concept des SEs comme outil d’application et comme outil pédagogique pour sensibiliser le public sur l’importance de la biodiversité. Il s’aligne avec les objectifs 6 (recenser les SEs) et 8 (développer la biodiversité dans le milieu urbain) de la Stratégie Biodiversité Suisse (SBS), ainsi qu'avec la loi cantonale genevoise sur la biodiversité (LBio, article 5). Le concept des SEs a été rapidement intégré dans la SBS mais il existe encore peu d’études qui ont tenté de mettre en œuvre ces idées. Le projet proposé est donc relativement urgent car il est crucial de comprendre la relation spatiale entre la biodiversité intrinsèque et la biodiversité fonctionnelle qui contribue aux SEs afin de veiller que l’une ne se soit pas protégée au détriment de l’autre.

Notre projet porte sur le bassin franco-valdo-genevois (« Grand Genève »). Cette surface d’environ 2'000 km2 se prête bien à ce projet car elle subit une très forte pression sur ses espaces naturels et l’hétérogénéité des données disponibles (Genève, Vaud, France) permettra d’identifier les obstacles et des solutions potentielles pour une mise en application de l’approche SE au niveau national. Ce projet a été élaboré en collaboration avec GE-21, un regroupement de chercheurs en sciences biologiques et sociales provenant de l’Université de Genève, l’hepia, ainsi que les Conservatoire et le Jardin botaniques de la Ville de Genève. Ce groupe est composé d’experts en SIG et en services écosystémiques (y compris un membre de l’IPBES) et les groupes de travail se feront en coordination avec nos partenaires vaudois et français.

Nous proposons quatre actions qui collectivement augmenteront la visibilité des SEs auprès du public et favoriseront une application constructive de l’approche des SEs au sein de la SBS:

(i) Réaliser des cartes et un tableau de bord des indicateurs pour les prestations écosystémiques finales (PEF) développés par l’OFEV (2011) ainsi que 3-4 PEFs supplémentaires pertinentes pour la région du Grand Genève. L’objectif 1a est de produire un outil qui permette de visualiser sur internet les indicateurs à différentes échelles (locale, communale, cantonale, etc.). L’objectif 1b est d’identifier des sources de données (nationales, européennes) qui permettront à chaque canton de calculer ses indicateurs.

(ii) Explorer l’association spatiale entre les SEs et les index traditionnels de la biodiversité (carte des milieux, connectivité, richesse des espèces, rareté, etc.). L’objectif 2 est une analyse qui décrit les caractéristiques des surfaces où les SEs et la biodiversité sont corrélées (positivement et négativement).

(iii) Développer un jeu pédagogique pour illustrer comment les prises de décisions traditionnelles se font souvent au détriment des SEs. L’objectif 3 est la mise en ligne du jeu Trade-off en trois langues (allemand, français, anglais).

(iv) Exécuter une stratégie de communication sur les SEs. L’objectif 4 sera d’organiser une conférence nationale tout public sur la thématique de la biodiversité qui nous permettra de diffuser nos résultats, de renforcer la prise de conscience des SEs et de débattre des valeurs intrinsèques et fonctionnelles de la biodiversité.

Ce projet est novateur car il teste de manière critique la plus-value du concept des SEs. Il développera aussi un outil informatique et un jeu qui permettront au public de prendre conscience de l’importance des SEs ainsi que des pesées d’intérêts entre la biodiversité et les SEs. Les résultats de ce projet seront applicables à tous le cantons et ils permettront de trouver des synergie entre les SEs et la biodiversité, ceci afin de promouvoir une meilleure application de la stratégie suisse pour la biodiversité.

Référence: OFEV 2011. Indicateurs pour les biens et services écosystémiques..